Tracteur maraicherJeunes pousses, région d'AgadirSerres canariennes, région d'AgadirTomate sous abris, région d'AgadirAgropole, Saint-Louis du SénégalMaïs doux, Saint-Louis du SénégalEpandage engrais, Office du Niger
AgriSénégal  Agrisenegal.com

Tomate - Guide du producteur

 

La Tomate sous abris

 

Gestion du personnel

En culture sous abris, la gestion du personnel est un facteur déterminant à l'obtention de rendements élevé. Ceci est particulièrement vrai pour la tomate où la différence de productivité entre les entreprises est le plus souvent liée à la qualité du travail de la plante. La main d'oeuvre est également la 1ère charge, représentant 30 à 40 % des charges de production, loin devant le coût des plants, des engrais ou des produits phytosanitaires. Une organisation performante est certainement la clef de la réussite de cette production.

 

- Les principes d'une bonne organisation

Les ouvriers sont généralement répartis en 3 catégories :
- Les échassiers assurent l'épandage du composte, la pose des goutteurs et du paillage, le palissage, l'arrachage et le retrait des crochets ;
- Les équipes au sol posent les crochets, assure la plantation, réalisent la récolte et l'effeuillage et termine le cycle par le retrait des plantes et des crochets et le nettoyage des serres ;
- L'équipe phytosanitaire qui assure les traitements phytosanitaires, les lâchers d'auxiliaires, l'entretien des filets en cours de campagne et leur changement en inter-campagne tous les 3 ans.

Pour chaque catégorie, les lignes de culture sont attribuées pour toute la campagne, de la plantation à l'arrachage. Pour chaque ligne, l'on doit savoir à tout moment qui fait quoi. Les ouvriers doivent être incité à produire un travail déterminé avec une qualité d'exécution suffisante. Pour cela il est souhaitable de mettre en place une politique salariale incitative. Cela peut se faire en autorisant les ouvriers à quitter leur poste dès que leur travail est terminé et/ou en instaurant une prime à la qualité. Dans ce cas, les primes des chefs d'équipe et du responsable du personnel (coordinateur) sont déterminées en fonction de la somme des résultats individuels des ouvriers dont ils ont la charge. Ce système est efficace à condition de mettre en place une évaluation quantitative impartiale.

 

- Exemples d'organisation pour une exploitation de 12 ha

Le tableau suivant donne un exemple d'organisation pour une culture de tomate ronde pour les différentes opérations culturales. Les temps de travaux sont définis pour une journée de 7 heures de travail pour les ouvriers au sol et de 6 heures pour les échassiers. Une semaine de pratique est généralement suffisante pour acquérir le rythme de travail. La qualité de l'exécution des tâches dépendra en grande partie de la qualité de la formation reçue préalablement dans une serre dédiée à la formation. Une fois qu'un ouvrier a acquit un rythme de travail il est difficile de corriger les mauvaises habitudes. Dans tous les cas mieux vaut diminuer légèrement la tâche et exiger une très bonne qualit" de travail que l'inverse. La fréquence d'intervention des différentes opérations culturales tient compte des conditions climatiques de la région de St. Louis. Elle intègre un jour de repos par semaine. Chaque billon, numéroté avant la plantation, est attribué à un ouvrier pour le travail au sol (effeuillage, récolte, désherbage, nettoyage des pieds, etc. ...), à un échassier pour le palissage et à un opérateur pour la défense des cultures (traitements phytosanitaires et lâché des auxiliaires). Pour les équipes au sol, la ferme est scindée en 6 ou 8 secteurs. Dans notre exemple 2 billons par secteur sont attribués à chaque ouvrier. Quatre secteurs sont récoltés successivement chaque jour. La journée se termine par l'effeuillage d'un secteur. Ainsi, dès que le 1er secteur est récolt, il est libéré pour un éventuel traitement phytosanitaire. Pour les échassiers, la ferme est scindée en 6 secteurs. Dans notre exemple 6 billons par secteur sont attribués à chaque échassier. Un secteur est palissé chaque jour. En début de cycle, la croissance des plantes étant supérieure à 30 cm / semaine, le 6ème secteur est palissé par une équipe au sol, afin de respecter un passage tous les 5 jours. Pour les opérateurs de défense des cultures, la ferme est scindée en 4 secteurs : 1 ha est attribué dans chaque secteur à 2 ouvriers.

 

Tableau 1 : Exemple d'organisation pour une ferme de 12 ha de tomate ronde récoltée en vrac
Situation Critères techniques Caractéristiques
Saint Louis
Serre canarienne sous filets 20x10
Ferme de 12 ha
Conduite de plante : palissée à 3 m
Nombre de plants : 10  000
Nombre de bras : 20  000
Nombre de billons : 40 / ha x 12 = 480
Nombre de bras / billon : 500
Récolte : (200 t / ha x 12) / (5 * 24 j) = 20 t / j
  Temps de travaux 1 Fréquence Billons / M.O. / jour Surface par jour
Equipe au sol Attribution de 2 billons / M.O. sur 8 x 1,5 ha 1 équipe de 30 M.O.
De la pose des crochets au 1er palissage  
Pose crochets 1000 crochets / M.O. 1 fois 8 jours 2 billons 1,5 ha
Plantation 1000 plants / M.O. 1 fois 4 jours 4 billons en 3 h 3 ha
Noeud 2 000 bras / M.O. 1 fois 4 jours 4 billons 3 ha
1er ébourgeonnage 2 000 bras / M.O. 1 fois 4 jours 4 billons 3 ha
1er palissage 2 000 bras / M.O. 1 fois 4 jours 4 billons 3 ha
Avant l'entrée en production    
Palissage 2 ha jusqu'à 2 m 3 000 bras / M.O. tous les 5 jours 6 billons 2 ha à 13 M.O.
Effeuillage / nettoyage pieds 3 000 bras / M.O. tous les 12 jours 6 billons 2 ha à 13 M.O.
Vibrage 12 000 bras/ M.O. tous les 3 jours   4 ha à 6 M.O.
Ratissage, désherbage, ...       2 ha à 13 M.O.
Equipe au sol en période de récolte  
Récolte tomate vrac 130 kg / h tous les 2 à 3 jours 8 billons en 5 h 6 ha
Effeuillage 1 000 bras / M.O. tous les 12 jours 2 billons en 3 h 1,5 ha x 8 jours
Nettoyage pieds, désherbage, ...   Au besoin   2 à 3 ha
Fin de cycle  
Retrait des plantes (partie haute) 1 000 plantes / M.O. 1 fois en 8 jours 2 billons 1,5 ha
Retrait crochets (+ échassiers) 20 000 crochets / M.O. 1 fois en 1 jour 40 billons 12 ha
1er nettoyage   1 fois en 4 jours 4 billons 3 ha
2ème nettoyage + désherbage   1 fois en 4 jours 4 billons 3 ha
Echassiers Attribution de 6 billons / M.O. sur 6 x 2 ha 1 équipe de 13 M.O.
Période de palissage  
Palissage 10 ha jusqu'à 2 m 3 000 bras / M.O. tous les 5 jours 6 billons 2 ha
Palissage 12 ha sur échasses 3 000 bras / M.O. tous les 6 jours 6 billons 2 ha
Fin de cycle  
Retrait ficelle bas de la plante 1 000 bras / M.O. 1 fois 18 jours 2 billons 0,7 ha
Arrachage 4 500 plantes / M.O. 1 fois 2 jours 18 billons 6 ha
Chargement des plantes   1 fois en 4 jours   3 ha
Retrait + chargement des tiges 3 000 plantes / M.O. 1 fois en 6 jours 6 billons 2 ha
Retrait crochets 20 000 crochets / M.O. 1 fois en 1 jour 40 billons 12 ha
Retrait du paillage + goutteurs   1 fois en 6 jours 6 billons 2 ha
Equipe phytosanitaire Attribution de 4 ha / 2 M.O. sur 4 x 3 ha 3 équipes de 2 M.O.
Traitements à la lance 6 M.O. en 1h30 Selon besoins   3 ha
Traitements localisés   Selon besoins   1,5 à 3 ha
Entretien des filets   tous les 15 jours    
Elimination des plants virosés   Début de culture   6 ha
Autre    
Manutention récolte 2 M.O.     6 ha
Irrigation 2 M.O.      

1 M.O. : Unité de travail = 1 journée d'un ouvrier

 

L'organisation du travail est à adapter en fonction du type de tomate. En effet, à chaque type correspond des temps de travaux différents. La récolte est le poste qui présente les plus grandes variations :
- tomate grappe : 150 kg/h (120 à 180)
- tomate ronde : 130 kg/h (100 à 150)
- tomate cocktail : 35 kg/h (25 à 50)
- tomate cerise vrac : 10 kg/h (7 à 15)
Le tableau suivant est un exemple d'organisation pour une culture de tomate cerise récoltée en vrac, la culture la plus exigeante en main-d'oeuvre.

 

Tableau 2 : Exemple d'organisation pour une ferme de 12 ha de tomate cerise
Situation Critéres techniques Caractéristiques
Saint Louis
Serre canarienne sous filets 20x10
Ferme de 12 ha
Conduite de plante : palissée à 3 m
Nombre de plants : 22 000
Nombre de bras : 44 000
Nombre de billons : 40 / ha x 12 = 480
Nombre de bras / billon : 1 100
Récolte : (100 t / ha x 12) / (5 * 24 j) = 10 t / j
  Temps de travaux 1 Fréquence Billons / M.O. Surface par jour
Equipe au sol Attribution de 1 billon / M.O. sur 8 x 1,5 ha 2 équipes de 30 M.O.
De la pose des crochets au 1er palissage  
Pose crochets 1 100 crochets / M.O. 1 fois 8 jours 1 billon / M.O. / jour 1,5 ha
Plantation 1 100 plants / M.O. 1 fois 4 jours 2 billons / M.O. en 3 h 3 ha
Noeud 2 200 bras / M.O. 1 fois 4 jours 2 billons 3 ha
1er ébourgeonnage 2 200 bras / M.O. 1 fois 4 jours 2 billons 3 ha
1er palissage 2 200 bras / M.O. 1 fois 4 jours 2 billons 3 ha
Avant l'entrée en production    
Palissage 2 ha jusqu'à 2 m 3 300 bras / M.O. tous les 5 jours 3 billons 2 ha à 27 M.O.
Effeuillage / nettoyage pieds 3 300 bras / M.O. tous les 12 jours 3 billons 2 ha à 27 M.O.
Vibrage 12 000 bras / M.O. tous les 3 jours   4 ha à 12 M.O.
Ratissage, désherbage, ...       2 ha à 27 M.O.
Fin de cycle  
Retrait des plantes (partie haute) 1 100 plantes / M.O. 1 fois en 8 jours 1 billons 1,5 ha
Retrait crochets (+ échassiers) 22 000 crochets / M.O. 1 fois en 1 jour 20 billons 12 ha
1er nettoyage   1 fois en 2 jours 2 billons 6 ha
2ème nettoyage + désherbage   1 fois en 2 jours 2 billons 6 ha
Equipe au sol Attribution de 0,5 billon / M.O. sur 6 x 2 ha 4 équipes de 40 M.O.
Période de récolte  
Récolte T. cerise vrac 9 kg / h tous les 2 à 3 jours 1,5 billons en 6 h 30 6 ha
Effeuillage 550 bras / M.O. tous les 12 jours 0,5 billons en 1 h 30 1,5 ha x 8 jours
Nettoyage pieds, désherbage, ...   Au besoin   2 à 3 ha
Echassiers Attribution de 3 billons / M.O. sur 6 x 2 ha 1 équipe de 27 M.O.
Période de palissage  
Palissage 8 ha jusqu'à 2 m 3 300 bras / M.O. tous les 5 jours 3 billons 2 ha
Palissage 12 ha sur échasses 3 300 bras / M.O. tous les 6 jours 3 billons 2 ha
Fin de cycle  
Retrait ficelle bas de la plante 1 100 bras / M.O. 1 fois 18 jours 1 billons 0,7 ha
Arrachage 4 950 plantes / M.O. 1 fois 2 jours 9 billons 6 ha
Chargement des plantes   1 fois en 4 jours   3 ha
Retrait + chargement des tiges 3 300 plantes / M.O. 1 fois en 6 jours 3 billons 2 ha
Retrait crochets 22 000 crochets / M.O. 1 fois en 1 jour 20 billons 12 ha
Retrait du paillage + goutteurs   1 fois en 3 jours 6 billons 4 ha

1 M.O. : Unité de travail = 1 journée d'un ouvrier

 

 

- Les différentes opérations culturales

Références de l'éditeur | Informations Légales  | © AgriSénégal 2017 Tous droits réservés